div.page-desc {display:none;}

Quelques exemples :

- Imaginez une émission de radio où le présentateur doit présenter briévemment des étudiants de français + questions aux invités pour compléter les présentations.

- Même concept pour une émission de télévision, pour un jeu par exemple. Après l'étape de présentations des candidats, le présentateur soumet des questions de culture générale aux "invités" telles que "Quelle est la nationalité de Brad Pitt" ou "Quel est le prénom de Sarkozy" et j'en passe, faisant ainsi retravailler les notions grammaticales de base vues pour la présentation.

- Le jeu des noms sur le front : Dans un premier temps, demandez aux étudiants d'écrire leurs prénoms sur un papier. Récupérez l'ensemble des papiers et redistribuez-les dans le désordre. Sans les regarder, les étudiants collent sur le front leur papier sur le front. Constituez ensuite des petits groupes de 3 étudiants. Chacun doit poser une question sur son identité secrète, la réponse devant obligatoirement être "oui" ou "non".
Exemple: "Est-ce que je suis un homme ?" " "Est-ce que je parle italien ?" "Est-ce que j'habite à New York" ? Etc. Vous pouvez augmenter la difficulté en affichant sur le tableau des personnalités vues en cours et en les autorisant à introduire uniquement ces personnalités dans le jeu à la place des prénoms de la classe.

- La version speed dating: Préparez à l'avance différentes fiches d'identités qui fonctionnent en couple, avec un maximum de points communs. Par exemple, pour un groupe de 12 personnes, préparez 6 fiches de femmes et 6 fiches d'hommes avec les informations suivantes : prénom, langues, nationalité, profession, âge etc.

Cliquez ici pour télécharger les fiches.

Distribuez ensuite de manière complètement aléatoire les 12 fiches.
Les "hommes" se mettent en face des "femmes". Au top départ, les binômes auront 1 minute 30 pour se poser des questions et noter les informations. Après cela, les "hommes" décalent d'une chaise pour faire connaissance avec leur nouveau partenaire. Le but est donc de reconstituer sa paire. Pour constituer une paire, il faut un minimum de cohérence d'âge et une langue au moins en commun.

- L'enquête : Si vous habitez dans un pays francophone, sortez vos étudiants !! Même avec quelques rudiments, ils peuvent déjà se confronter aux locaux en français. Par exemple, demandez-leur d'enquêter sur les prénoms masculins et féminins francophones ou sur les doubles nationalités, ou sur le bagage linguistique des autochtones ! Préparez au préalable avec eux une petite formule d'introduction facile qui réutilise leurs acquis. Petit plus: demandez leur d'enregistrer un de leur échange (tous ont des téléphones maintenant, facile ;) ) Ceci permettra une retransmission en classe et un nouvel exercice de Compréhension Orale !

- Les mots secrets : Cette activité est applicable pour tout type de situations de communications travaillées en classe. Demandez à un étudiant d'écrire une liste A de 3 mots sur une feuille (nom, verbe, adjectif, ce qu'il veut !) , et de la recopier sur une autre feuille. Un autre étudiant fera de même avec une liste B. Insistez bien sur l'aspect secret de cette liste !Donnez ensuite la liste A bis et B bis aux deux étudiants qui se préparent à jouer une situation.

Ici, on part sur un échange tout simple: une inscription à l'Accueil d'un centre de langue pour un cours de français. Dialogue entre un étudiant et un secrétaire qui remplit un formulaire d'inscription. (Comment vous vous appelez, quel est votre numéro de téléphone etc). Jusque là, easy. Cependant, les deux participants vont devoir utiliser les mots de leur liste dans la discussion, et ce le plus naturellement possible. Les deux étudiants observateurs qui possèdent également une copie de la liste sont chargés de cocher au fur et à mesure les mots utilisés. Le premier étudiant qui a utilisé tous les mots de sa liste a gagné.

A la fin de la partie, demandez aux autres étudiants s'ils ont deviné les mots qui devaient être utilisé dans le dialogue.

Avantage de cette activité : Attention de la classe entière pendant l'activité garantie ! Vous pouvez par la suite réutiliser cette activité en augmentant le nombre de mots et en ajoutant une règle: si la classe devine les mots qui devaient être placés dans la discussion, l'étudiant est pénalisé.

Comment