div.page-desc {display:none;}

EXPRIMER SES GOUTS ET SES PRÉFÉRENCES (A1)

Je vous propose d'utiliser ce petit bijou de vidéo que nous offre sur un plateau Norman (de "Norman fait des vidéos"). Cette Compréhension Orale vous permettra de rire un peu des Hipsters, de surfer sur la vague des clichés et d'entamer une discussion interculturelle sur les différents styles vestimentaires et comportements que l'on peut croiser dans nos capitales.

J'ajouterai qu'il ne s'agit pas vraiment d'une Compréhension Orale, mais d'un support interactif. Les questions portent en effet essentiellement sur la description de nos chers barbus / moustachus. Mais largement exploitable à un autre niveau!

Pour télécharger les questions de CO, c'est ICI

Et puis pourquoi pas y ajouter un petit lexique du Hipster et ses expression phares, à trouver ICI

LES ADJECTIFS DE LA PERSONNALITÉ (A1)

Voilà, grâce à Louise Attaque, un moment sympa pour revoir avec humour quelques adjectifs faciles à comprendre. Merci Léa :)

LES THEMES DE SOCIETE AVEC LES GUIGNOLS DE L'INFO (B1)

EMPLOI ET CHOMAGE

L'ECOLOGIE (Tous niveaux!)

LES THÈMES DE SOCIÉTÉ AVEC LES INCONNUS

LES SECTES (B1 - B2)

AVEC LOUIS DE FUNES !

PARLER DU MONDE DE LA RESTAURATION (Dès le niveau A2)

COURT MÉTRAGE "J'ATTENDRAI LE SUIVANT"

Réagir sur un court métrage traitant de la solitude dans les grandes villes et des SDF.

SOUVENIRS DE VACANCES

AVEC LA BANDE ANNONCE "NOS JOURS HEUREUX"

LE TABAC ET LE GOUVERNEMENT

Avec un clip de prévention anti-tabac

LES RÉSEAUX SOCIAUX

Parler des réseaux sociaux et du rapport aux autres avec le clip de Stromaé "CARMEN"

L'ECOLOGIE (NIVEAU A2)

Je me suis absolument régalée à utiliser ce bijou de vidéo qui traite avec humour de l'initiative "La journée sans voiture" proposée par Anne Hidalogo. Différents supports donc, à commencer par la première vidéo de l'humoriste Fabrice Eboué. On peut ensuite exploiter la réponse de la maire de Paris pour un support à l'écrit, et rebondir encore sur la 2ème vidéo du challenge relevé par Fabrice. Ca met bien en place le débat, on n'aime pas, on adore!

Comment