div.page-desc {display:none;}

LA RECYCLERIE (Porte de Clignancourt, Paris 18)

INFORMATION:
Site Web: http://www.larecyclerie.com/

La Recyclerie is more than a bar, more than a café, it’s an original.

The former train station was renovated into a large, lively space. Luckily, it’s maintained it’s impressive ceiling height and the large bay windows that overlook the old railway tracks.

There are a variety of places to find a table. Perhaps you’d prefer to seat yourself in the calm mezzanine (watch your head when you enter!) or maybe sink into the old leather sofas? You can choose from the rows of tables in the main room, closer to the bar or if you want some fresh air, you can sit outdoors on the terrace or down along the old quays.

Don’t expect new fancy furniture, because as the name indicates, at La Recyclerie, it’s all about recycling, recovering and rebuilding. All around, you’ll find signs telling you about nearby plant life and even a few chickens. Ecologically-minded lectures and projects are hosted regularly here.

A bit of history:

La Petite Ceinture was a railway line surrounding Paris between 1852 and 1934 and adjacent to the fortifications built in 1841 around Paris (some of its remnants can still be seen). Louis-Phillipe was persuaded that Paris’s best defense would be to fence in the city completely making it impenetrable. This new enclosure, known as “de Theirs”, encompassed not only the first fortifications (the enclosure Fermiers Généraux), but also the adjoining villages of Montmartre, La Villette, Belleville, etc. The new network of railways connected Paris’s different stations with the intention of better suppling the city with soldiers, supplies and arms. It was then opened to the Franciliens in 1862.

Porte de Clignancourt:

This door allowed entry into Paris via Thiers. The space around this door was declared inconstructible until sometime between the two wars when the first HBMs built by the government appeared. Today, the activity is… quite colorful! You’ll know you’re there when strangers come up offering iPhones and other things, zigzagging between different stalls. A few meters further, past the Ring Road or périphérique, you will find yourself at the famous flea market, Le marché aux puxes de Saint Ouen. But that’s another story. Next place, favorite coffee… ;)


La Recyclerie, c’est plus qu’un café, c’est plus qu’un bar, plus qu’une cantine, c’est un concept !
L’ancien hall de gare a été rénové en un grand espace convivial, conservant une hauteur sous plafond impressionnant et de larges baies vitrées donnant sur les anciennes voies ferrées. L’avantage, c’est que pour trouver une table, on a l’embarras du choix ! Vous pouvez vous installer dans le petit salon calme de la mezzanine (attention la tête en y entrant !) pour vous enfoncer dans de vieux canapés en cuir, ou choisir plutôt les rangées de tables de la salle principal, au plus près du bar ! Envie de prendre l’air ? Pas de problème ! Vous pourrez choisir de vous mettre en terrasse ou vous attabler le long des anciens quais. Ne vous attendez pas à un mobilier flambant neuf, car comme son nom l’indique, ici, on recycle, on récupère, on reconstruit ! Vous serez accompagnés de poules et des panneaux vous indiqueront la nature du monde végétal qui vous entoure. Des conférences et projets écologiques sont régulièrement présentés.

Un peu d’histoire :
La petite ceinture était une ligne de chemin de fer qui entourait Paris entre 1852 et 1934, accolée aux fortifications construites autour de Paris en 1841 (dont on peut encore voir certains vestiges). En effet, Louis-Philippe était persuadé que la meilleure défense de Paris nécessitait une enceinte l’entourant complètement, rendant ainsi la ville imprenable. Cette nouvelle enceinte, dite de Thiers, englobera non seulement les premières fortifications (l’enceinte des Fermiers Généraux), mais également les communes attenantes : Montmartre, La Villette, Belleville etc. Ce nouveau réseau ferroviaire connectera les différentes gares de Paris avec pour objectif principal de permettre un meilleur approvisionnement en soldats, ravitaillement ou armements, avant d’être ouvert aux Franciliens à partir de 1862.

Porte de Clignancourt:
Cette porte était une de celle qui permettait d’entrer dans Paris par la nouvelle enceinte de Thiers. L’espace autour de cette porte était déclaré inconstructible, jusqu’à l’Entre deux guerres où on vit apparaître les premiers HBM construits par le gouvernement. Aujourd’hui, l’activité y est… dépaysante ! Vous vous ferez alpaguer par des inconnus vous proposant des I-phone ou autre produits tech, tout en zigzaguant entre les différents étales installés à la sauvette. Quelques mètre plus loin, passé le périphérique, vous déboucherez sur les le fameux marché aux puces de Saint Ouen. Mais ça, c’est une autre histoire ! Prochain lieu, prochain café coup de cœur ;)

 

Comment