div.page-desc {display:none;}
Fontaine Wallace

Fontaine Wallace

Adresse: 22 rue de la butte aux cailles (Paris 13)

LES TANNEURS

Opinions seem to diverge on its food (which I have never personally tasted), but I warmly recommend this place for its ambiance, it’s decor, and the sunny terrace. It’s ideal for a coffee or an apero and perfect to take in the atmosphere of the Rue de la Butte aux Cailles. You can feel that the village’s tireless residents naturally maintain this lively, friendly tradition. It’s linked to the history of the Butte aux Cailles which, for a long time, had been a working class neighborhood. Spared by the work of Haussmann, the facades of the homes, the floral pavilions and the cobblestone streets immediately bring us to a more classic Paris.

A BIT OF HISTORY

La Butte aux Cailles is best known for its street art made by some of the greatest contemporary artists like Miss Tic and her characteristically feminist figures and even Lou Reed, to name a few. Each street brings much to discover, as in most neighborhoods with this tradition. And for a reason… The name of the café, Les Tanneurs, is significant as the neighborhood was the center for this trade. The tanneurs used the water from Bièvre, a former tributary of the Seine, along with other similar trades like dyers and launderers. These activities were forbidden inside the city, so the workers make their home in this neighborhood. The urbanization of the area completely polluted the Bièvre making it an unhealthy place to live. In the 19th century, it was decided to fill the tributary with concrete and bury it.

THE WATER / L’EAU

It was necessary to find a solution to supply the neighborhood with water, at the time being water being insufficient. It took almost a century to finally see a successful attempt (in 1903) at drilling water. It’s this water, at an ambient temperature of 28°C, that feeds the pool of the Butte aux Cailles. Also note, that models of the Wallace Fountain, can be found all over Paris and are places to get drinking water, all financed by Richard Wallace around 1870. This initiative provided the first access to free water in Paris. Richard Wallace designed the different models himself, each featuring four figures: kindness, simplicity, charity and sobriety!

 

LES TANNEURS
Les avis semblent diverger sur la nourriture, que je n’ai personnellement jamais testée. Je recommande chaudement ce lieu pour son ambiance, sa déco et sa terrasse bien exposée ! Idéale pour un café ou à l’heure de l’apéro. Il ne reste plus qu’à jouir de l’atmosphère si particulière de la rue de la butte aux cailles. Dès la fin de journée, la musique monte d’un ton. On sent bien que les habitants de ce village d’irréductible entretiennent naturellement une tradition de convivialité. Cela est sans doute lié à l’histoire de la Butte aux cailles qui a été pendant longtemps un quartier ouvrier. Epargné par les travaux d’Haussmann, les façades des maisons, les pavillons fleuris et les rues pavées nous déconnectent totalement d’un Paris plus classique.**

HISTOIRE
La Butte aux cailles est surtout connue aujourd’hui pour les œuvres de Street Art réalisées par les plus grands artistes contemporains. Miss Tic et ses figures a caractère très féministes ou encore Lou Reed, pour ne citer qu’eux. Chaque rue apporte ainsi son lot de découvertes, comme dans la plupart des quartiers à tradition populaire. Et pour cause… « Les Tanneurs », le nom de ce café n’est pas anodin puisque le quartier regroupait en majeur partie ce corps de métier, qui utilisaient l’eau de la Bièvre, ancien affluent de la Seine. On y trouvait de même des teintureries et blanchisseries. Ces activités étant interdites à l’intérieur de la ville, les travailleurs et ouvriers s’y sont massivement installés. Cette urbanisation massive a eu pour effet de polluer en totalité l’eau de la Bièvre ont rendu le quartier complètement insalubre. Au 19ème siècle, il est décidé de bétonner et enterrer cet affluent.

L’EAU
Il faut trouver une solution pour alimenter le quartier en eau, alors insuffisante. Il faudra attendre presque un siècle pour enfin voir les diverses tentatives de forages se réaliser, en 1903. C’est cette eau, d’une température ambiante de 28°C, qui alimente la piscine de la Butte aux cailles. Notons également un modèle de fontaine Wallace, que l’on peut trouver dans tout Paris. Elles sont des points d’eau potables, financées par un certain Richard Wallace vers 1870. Il s’agit du premier accès à l’eau gratuit de Paris. Richard Wallace en dessinera lui-même les différents modèles avec pour récurrence les quatre cariatides : la bonté, la simplicité, la charité et … la sobriété !

Comment