div.page-desc {display:none;}

Adresse : Port de Javel Bas, 75015 Paris.
Métro : Balard / Tramway : Pont du Garigliano

La Guinguette Javelle

Finally a nice place in the 15th arrondissement! It’s been around for a few years and we still haven’t gotten tired of it. We have seen spirited tavern before, but without much success. This one strikes just the right balance, a touch of authenticity in a nice setting, all within the walls of Paris. String lighting, great food trucks, concerts, shows and dancing (Monday nights), it’s the ideal place to detach completely for an evening. The place is spacious, airy and the dance floor can’t help but start the party. Seated at the long wooden tables, you’ll be won over by the friendliness of your neighbors.

A bit of History:

For Parisians, this corner of the city doesn’t exactly evoke anything. Situated in the extreme Southwest of the capital, this is exactly the where nothing happens. There is the park André Citröen just next door, nice for jogging, uncorking a bottle on the banks of the Seine or having a little siesta on the lawn. And yes, bleach (javel in French) has something to do with it. The name comes from a place called “Javetz”. Since the 17th century, the port started to become popular with a trendy “guinguette” frequented by the boaters and fishermen. A chemical factory was established there in the 18th century that produced a powerful disinfectant - bleach! The area attracted many industrial figures, including André Citröen (yes, there is a link with the park!). He converted the bleach factory into a car complex where its large series model first emerged: the 10 HP type A.

History of the guinguettes

Le word « guinguette » comes from the name of a cheap white wine produced in Ile-de-France. These open-air balls were greatly enjoyed. To understand their success, we once again refer to the history of Paris and its extension, specifically to the time when Paris was still surrounded by walls. These walls permitted a tax on products that would physically enter the city. So it made sense that these drinking spots started popping up just outside the walls. They were often found close to the river and associated with boaters. The ban on bathing as a hygienic measure precipitated the decline of these “guinguette” balls in the 1960s.


La guinguette Javelle
Enfin un endroit sympa dans le 15ème arrondissement ! Depuis quelques années, on ne s'en lasse pas. On nous avait déjà vendu un esprit guinguette auparavant, mais sans grand succès… Alors que là, on retrouve le bon équilibre, une touche d’authenticité dans un cadre vraiment chouette, tout en restant dans Paris intra muros. Guirlandes lumineuses, food trucks trop bons, concerts, spectacles et bals musettes (le lundi soir), c’est l’endroit idéal pour déconnecter complètement le temps d’une soirée. L’endroit est spacieux, aéré, une piste de danse invite à la fête et une fois attablés sur les longues tables en bois, on ne peut que se laisser gagner par la convivialité ambiante des voisins de table.

Histoire
Pour les Parisiens, le coin n’évoque pas grand-chose. Situé à l’extrême sud-ouest de la capitale, mal desservi, c’est exactement l’endroit où il ne se passe … rien. Bon, il y a le parc André Citroen, juste à côté, sympa pour faire son footing et déboucher sur les bords de Seine où se faire une petite pause bouquin sur la pelouse. Et oui, il y a un lien avec l’eau de javel ! Le nom viendrait d’un lieu-dit baptisé à l’origine « Javetz ». Dès le 17ème siècle, le port commence à prendre des airs populaires grâce à sa guinguette à la mode fréquentée par les canotiers et les pêcheurs, ainsi que son moulin à vent. Une usine chimique s’y implante au 18ème siècle qui produit un désinfectant puissant : l’eau de Javel ! La zone attirera par la suite de nombreux industriels, dont André Citroen (oui, il y a effectivement un lien avec le parc !). Ce dernier reconverti l’usine d’eau de Javel en complexe automobile d’où sortira son tout premier modèle de voiture grande série : la 10 HP type A.

Histoire des guinguettes
Le mot « guinguette », ça vient du nom d’un petit vin blanc bon marché produit en Ile de France. On reconnaît là tout de suite l’esprit de ces petits bals populaires à ciel ouvert. Pour comprendre son succès, il faut une fois encore se rapporter à l’histoire de Paris et à son extension, quand Paris était encore entourée par les enceintes qui permettaient de prélever une taxe sur les produits entrant dans la capitale, avant leur intégration dans la capitale. C’est donc tout naturellement que des points de débits de boisson ce sont multipliés, juste à l’extérieur. Ces lieux se trouvaient le plus souvent à proximité du fleuve et des activités liées aux canotiers. L’interdiction de s’y baigner par mesure d’hygiène a précipité le déclin des bals guinguette dès les années 1960.

Comment